Le Réveil Lozère 24 décembre 2018 à 17h00 | Par JCD

Coop de France contre un « détricotage » du statut coopératif

Coop de France s’inquiète d’un « détricotage » du statut coopératif avec la loi Égalim, a-t‑elle indiqué en congrès, devant un ministre de l’Agriculture à la fois ferme et rassurant sur les projets d’ordonnances.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Prugue a exigé « que soit prise en compte la spécificité du droit coopératif »
Michel Prugue a exigé « que soit prise en compte la spécificité du droit coopératif » - © Pascal Le Douarin

Lors du congrès de la fédération de coopératives le 19 décembre, son président Michel Prugue a mis en garde le gouvernement contre un « possible détricotage du statut coopératif », en référence aux ordonnances en préparation notamment sur le prix abusivement bas, qui va faire évoluer les relations entre les agriculteurs et leurs clients, y compris les coopératives. « Nous ne demandons pas de passe-droit pour les coopératives agricoles, mais nous exigeons que soit prise en compte la spécificité de notre droit coopératif », a-t-il dit.

Une nécessaire transparence des coopératives, selon Guillaume
Le ministre de l’Agriculture a annoncé son intention de ne « pas bouger » sur ce projet d’ordonnance, qui n’est « pas pour montrer du doigt la coopération : c’est pour montrer un signe de transparence », a expliqué le ministre. L’idée est « que les associés coopérateurs, comme l’ensemble des producteurs, pourront bénéficier de ce dispositif » sur les prix abusivement bas, d’après lui.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1490, du 27 décembre, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

La situation générale des nappes au 1er mars 2019 traduit une période de recharge hivernale déjà bien entamée mais encore peu active.

indique le 15 mars le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui