Le Réveil Lozère 22 juillet 2014 à 08h00 | Par FDSEA/JA 48

Conseil fédéral FDSEA/JA : quelles perspectives de développement pour l’élevage lozérien ?

Les syndicats FDSEA et JA ont organisé vendredi 18 juillet leur conseil fédéral annuel. Cela a été l’occasion de réunir les responsables locaux et d’échanger sur l’actualité syndicale puis avec Philippe Chotteau, directeur du service économie de l’Institut de l’élevage, sur les perspectives de marché à l’échelle locale, nationale et internationale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Conseil fédéral
Conseil fédéral - © JA

Après un travail de longue haleine sur la Pac, les responsables FDSEA et JA de la Lozère ont décidé de se réunir afin d’échanger les solutions qui se présentent à eux afin d’améliorer le revenus des exploitations.

Les agriculteurs ont commencé leur réunion en abordant en tout premier lieu les différents dossiers syndicaux en cours. Exaspération des éleveurs suite aux attaques de loup, dégâts des sangliers, délibération sur la gestion des cours d’eau, proximité syndicale… un point complet a rappelé aux participants les nombreux sujets sur lesquels travaillent les syndicats et pour lesquels le réseau local a un rôle important à mener. Comme à l’accoutumée, un tour de table pour faire état des récoltes a été effectué par canton. Il en est ressorti des pertes allant globalement de 20 à 50% avec une forte disparité intracantonale, voire intracommunale. En dépit des récentes pluies qui ont permis de reverdir la campagne, la qualité des céréales est bien souvent assez médiocre, avec un échaudage très important sur certains secteurs. Les causes mises en avant sont principalement la sécheresse printanière ainsi que les gelées tardives. Un mot a été dit sur les pertes importantes en apiculture à l’issue des premières récoltes. Une fois ces différentes présentations terminées, Philippe Chotteau a pris la parole pour présenter la situation des échanges commerciaux dans le monde. Le directeur du service économie de l’Institut de l’élevage est en effet intervenu afin d’éclairer les responsables JA et FDSEA sur les perspectives des marchés bovins et ovins, viande et lait, tant sur le plan quantitatif que qualitatif. L’idée des éleveurs était d’avoir une présentation de la perspective de la trame économique mondiale et nationale, afin de s’intégrer dans ces dynamiques de marché.

Suite à lire sur le Réveil Lozère N°1269 du jeudi 24 juillet 2014, page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous nous engageons à créer une offre différenciée, adaptée à la création de valeur ajoutée pour nos adhérents, dans une démarche qualité affichée et accessible.

Julien Marre, président national du service de remplacement

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui