Le Réveil Lozère 25 avril 2018 à 09h00 | Par Copage

Concours des pratiques agro-écologiques : ouverture des inscriptions

Sur le plateau de l’Aubrac, les inscriptions au concours des pratiques agro-écologiques 2018 sont ouvertes jusqu’au 15 mai.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le concours des pratiques agro-écologiques, appelé jusqu’en 2017 Prairies fleuries, vise à valoriser les prairies ayant le meilleur équilibre agri-écologique. L’année dernière, pour sa première édition sur l’Aubrac, ce concours a bénéficié d’une forte reconnaissance au niveau national. En effet, Loïc Rossignol, éleveur à Nasbinals, vainqueur du concours local, a terminé deuxième du concours national dans la catégorie des prairies de fauche sèches de montagne.
En 2018, le syndicat mixte de préfiguration du parc naturel régional de l’Aubrac, le Copage et le service Natura 2000 de la communauté de commune des Hautes terres de l’Aubrac s’associent à nouveau pour organiser ce concours sur l’Aubrac. Ainsi, les agriculteurs volontaires pourront présenter à ce concours leurs meilleures prairies naturelles montagnardes de fauche à la fois productives et dont la diversité floristique atteste d’une bonne qualité fourragère et écologique de la parcelle.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1457, du 26 avril 2018, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

En mars 2018, la collecte de lait de vache retrouve le niveau de l’an passé (+0,3 % contre +2,6 % en février). Les conditions hivernales relativement rudes (pluie, neige, froid) ont retardé la pousse de l’herbe et la sortie des vaches au pâturage. En mobilisant plus longtemps les stocks fourragers, la hausse saisonnière de la collecte a été réduite.

a indiqué le 18 mai le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui