Le Réveil Lozère 25 septembre 2013 à 10h52 | Par Émilie Wood

Collaboration - Visite préfectorale et gestion de l’eau

En vue du projet de classement du bassin des Gardons en zone de répartition des eaux, la chambre d’agriculture de Lozère a donné rendez-vous au préfet Guillaume Lambert à Altier pour évoquer la gestion de l’eau sur le territoire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© Émilie Wood)  © Émilie Wood  © Émilie Wood

Altier, petite commune d’environ 200 habitants, en bordure du parc national des Cévennes, compte 17 exploitations agricoles. On y trouve aussi bien du pastoralisme que de la production ovine, bovine, et végétale (châtaignes, pommes), ou encore de l’apiculture, ce qui fait d’Altier « une version de la Lozère en miniature » d’après Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture. Ces exploitations disposent pour la plupart de surfaces sur de forts reliefs et utilisent un système d’irrigation de montagne ancestral : l’irrigation par rases. Le mercredi 18 septembre, Christine Valentin a donné rendez-vous au préfet Guillaume Lambert sur ce site afin de lui offrir une présentation express de l’agriculture lozérienne et pour aborder le délicat sujet de la gestion de l’eau sur le territoire. Plusieurs agriculteurs ont profité de la présence du préfet pour venir lui exposer les problèmes qu’ils rencontrent actuellement. Guillaume Lambert s’est mis à leur écoute pendant tout l’après-midi.

À lire dans le Réveil Lozère n°1226 du 26 septembre 2013, en page 4.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Les AOP sont souvent usurpées en matière de notoriété. (…) Tous ensemble, il sera plus facile de se défendre, de même que de nous soutenir et de nous entraider mutuellement.

a expliqué Yannick Pochelon, l’animateur de la nouvelle « Fédération des AOP viandes de France ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui