Le Réveil Lozère 20 juillet 2016 à 08h00 | Par Réussir

Circulation et signalisation des véhicules agricoles ne s’improvisent pas

Voici les principales règles à connaître pour la circulation et la signalisation des véhicules agricoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les véhicules agricoles peuvent circuler librement sur leur département d’origine (lieu d’activité) et les départements limitrophes.
Les véhicules agricoles peuvent circuler librement sur leur département d’origine (lieu d’activité) et les départements limitrophes. - © JC Gutner

La signalisation des matériels agricoles est réglementée depuis par un arrêté datant de mai 2006. Sont concernés par cet arrêté les tracteurs agricoles, les machines agricoles automotrices et les machines et instruments agricoles remorqués présentant un caractère exceptionnel en raison de leurs dimensions. Le classement des véhicules se fait en tenant compte des dépassements par la largeur et la longueur du véhicule, outil ou charge inclus. Les parties mobiles ou aisément démontables des véhicules et matériels agricoles doivent être repliées lors des trajets sur route. L’arrêté classe les véhicules agricoles en deux groupes. Sont considérés dans le groupe A, tous véhicules dont la largeur est comprise entre 2,55 mètres et 3,5 mètres avec une longueur inférieure à 22 mètres. Tout véhicule est classé dans ce groupe s’il est équipé soit d’un outil porté à l’avant, soit d’un outil porté à l’arrière d’une longueur supérieure à quatre mètres, soit de pneus basse pression d’une largeur inférieure à 3,50 mètres. Caractéristiques du groupe B : tous véhicules dont la largeur est comprise entre 3,5 mètres et 4,5 mètres avec une longueur comprise entre 22 et 25 mètres.

La suite dans le Réveil Lozère, page 10, édition du 21 juillet 2016, numéro 1369.

À savoir
Conduite
Un permis B ne permet de conduire que des véhicules dont le PTAC est inférieur à 3,5 tonnes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui