Le Réveil Lozère 12 septembre 2018 à 15h00 | Par Pierre-Louis Berger

Chypre resserre ses liens avec sa filière agrumes

La région de Limassol, au sud de l’île de Chypre, est devenue un poids lourd dans la production d’agrumes, de grenades, citrons, pamplemousses, oranges. Avec une expérience solide au grand export.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La culture de la grenade est très répandue à Chypre, notamment par la société « Kleopas Pomegranates ».
La culture de la grenade est très répandue à Chypre, notamment par la société « Kleopas Pomegranates ». - © P-L Berger

On aurait tort de réduire la république de Chypre au tourisme, aux superbes villages du Troodos dans les montagnes et à son bord de mer. Chypre tisse sa filière agrumes avec méthode et persévérance, notamment dans la région de Limassol, au sud de l’île, sur la côte méditerranéenne. En 2015, selon les statistiques nationales agricoles du ministère de l’agriculture, la production totale en agrumes s’élevait à 116 962 tonnes contre 106 473 tonnes en 2014, avec une hausse de la production en citrons de 35,4 % (15 243 t), en pamplemousses de 19,6 % (24 453 t), en mandarines de 7,1 % (44 460 t) et une légère baisse de la production en oranges de 1,4 % (32 796 t).
La puissante coopérative Sedigep de Limassol, créée en 1964, spécialisée dans la production d’agrumes exporte 100 % de sa production en Europe, en Grèce, Belgique, Allemagne, Angleterre, Canada et en Asie. Elle réunit 500 producteurs qui doivent faire face à une sécheresse exceptionnelle depuis deux à trois ans. La grande majorité des vergers sont irrigués. La coopérative Sedigep est à la recherche de nouveaux projets pour relancer ses marchés à l’exportation « Nos exportations ont chuté depuis 2005. Cette baisse est régulière car la concurrence est plus exacerbée en Europe.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1475, du 13 septembre 2018, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il est encore un peu tôt pour dresser le bilan définitif d’une loi qui va connaître dans les jours qui viennent une nouvelle lecture au Sénat, et dont plusieurs ordonnances sont encore à dévoiler, particulièrement celle qui concernera les prix abusivement bas.

commentent la FNSEA et les JA dans un communiqué commun le 17 septembre, après la fin de la seconde lecture à l’Assemblée nationale du projet de loi Agriculture et alimentation le 14 septembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui