Le Réveil Lozère 08 mars 2017 à 08h00 | Par Interbev

Chine : levée de l’embargo sur le bœ½uf français

L'’interprofession bétail et viandes (Interbev) s'’est félicité le 3 mars dans un communiqué de la levée de l’embargo ESB (encéphalopathie spongiforme bovine) sur le bœ½uf français, « imposé depuis 2001 ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer

À terme, la filière française pourra exporter vers la Chine, « un marché à fort potentiel où la demande se porte davantage sur une offre haut de gamme et sur certains morceaux du bœ½uf moins consommés en France. » Le ministère de l'’Agriculture a aussi salué cette levée d’'embargo qui fait suite à la visite en Chine du Premier ministre Bernard Cazeneuve. Les pouvoirs publics français rappellent qu’il s'’agit d’une levée d’'embargo « partielle » qui concerne « la viande désossée des bovins âgés de moins de 30 mois. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui