Le Réveil Lozère 10 avril 2019 à 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

Chasseurs et agriculteurs se rencontrent sur le terrain

La FDSEA et la fédération des chasseurs de Lozère se sont rencontrées mercredi 3 avril à La Valette, sur la commune de Florac-Trois-Rivières. Ensemble, ils ont pu aborder les différentes solutions envisageables pour diminuer les dégâts de sanglier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une vingtaine de personnes, chasseurs, administrateurs et agriculteurs, s’est retrouvée mercredi dernier à côté de La Salle-Prunet.
Une vingtaine de personnes, chasseurs, administrateurs et agriculteurs, s’est retrouvée mercredi dernier à côté de La Salle-Prunet. - © Aurélie Pasquelin

En recrudescence depuis plusieurs années sur le département, les dégâts de sanglier dans les parcelles étaient la semaine dernière au cœur de l’actualité. Si mardi 2 avril, les agriculteurs ont pu venir assister à la remise en état de culture,* le lendemain, mardi 3 avril, les responsables de la FDSEA avaient donné rendez-vous à la fédération des chasseurs (FDC48) et aux membres du parc national des Cévennes (PNC) pour discuter ensemble des actions à mettre en place. Comme pour la journée machinisme, agriculteurs et chasseurs se sont retrouvés sur le terrain de Fabien et Martine Chaptal, à La Valette, sur la commune de Florac-Trois-Rivières. Une concordance des lieux qui a permis aux personnes présentes à la rencontre de voir le travail effectué par les machines la veille. Des remises en cultures qui ont aussi un coût et un impact sur les agriculteurs et la fédération des chasseurs qui, pour rappel, indemnise une partie des dégâts de sanglier. « Nous aussi nous voulons moins de dégâts et moins de sangliers, a affirmé André Thérond, président de la FDC 48. Sur la saison 2017-2018, 12 000 sangliers ont été prélevés, c’est bien mais il faut encore augmenter la pression. C’est une nécessité et il faut que tous en soient conscients. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1505, du 11 avril 2019, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous avions construit le projet de mandature ensemble. Nous sommes à mi-mandat, des choses ont été faites et il y a encore un certain nombre de choses à faire.

a déclaré à Agrapresse Samuel Vandaele, nouveau président des Jeunes agriculteurs, à la suite de son élection, le 11 avril.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui