Le Réveil Lozère 05 février 2014 à 08h00 | Par Fédération des chasseurs de la Lozère

Chasse - Fermeture de la chasse pour les migrateurs

L’arrêté ministériel du 19 janvier 2009, modifié à maintes reprises, fixe les dates de fermeture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDC 48

L’arrêté ministériel du 19 janvier 2009, concerne le gibier d’eau. La fermeture de la chasse est dorénavant fixée au 31 janvier pour les canards plongeurs, de surface, les rallidés, les bécassines et les oies. Elle est fixée au 10 février pour les canards marins.

Pour les oiseaux de passage, tels grives litorne, musicienne, mauvis et draine ainsi que le merle noir, la fermeture est fixée au 20 février (à compter du 10 février uniquement à poste fixe matérialisé de main d’homme tous les jours de la semaine). Pour le pigeon ramier, la fermeture est fixée au 20 février (du 11 février au 20 février uniquement à poste fixe matérialisé de main d’homme, tous les jours de la semaine). Enfin, la bécasse des bois peut être chassée jusqu’au 20 février, avec le carnet de prélèvement et en respectant le PMA national.

La chasse des oiseaux de passage est interdite en temps de neige, mais peut se pratiquer suivant les règles applicables pour le département de la Lozère, en respectant la limitation, des mardi, jeudi et vendredi, elle peut être limitée par les associations de chasse sur décision de leur assemblée générale. La chasse au poste fixe construit de main d’homme peut se pratiquer tous les jours de la semaine pour les colombidés et turdidés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).