Le Réveil Lozère 18 avril 2017 à 08h00 | Par Copage

Changement de présidence pour le Copage

Agriculture et environnement sont deux composantes essentielles du territoire lozérien : le Copage s’attache à les concilier et les mettre en valeur conjointement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le passage de relais de la présidence Copage entre Gilles Paulet et Patrice Boulet.
Le passage de relais de la présidence Copage entre Gilles Paulet et Patrice Boulet. - © Copage

Pastoralisme, Natura 2000, prairies naturelles, abreuvement, gestion des zones humides, collecte et recyclage des déchets agricoles… L’association Copage travaille sur une multitude de sujets, mais toujours autour du même enjeu : la mise en avant du lien entre l’agriculture et l’environnement.
Le bilan des actions de l’année 2016, présenté lors de son assemblée générale du 31 mars dernier, en a été le témoin. L’occasion aussi de mettre en avant la mission du nouvel animateur de l’association.

Développement de l’animation auprès des scolaires et du grand public
Expérimentée dans le cadre d’un service civique dès 2015, cette mission d’animation a pour objectif de présenter, à un public moins averti, l’action de l’agriculture sur le territoire et ses interactions avec l’environnement. À travers cette mission, l’objectif des élus du Copage est de « casser l’image de l’agriculteur-pollueur » et de communiquer sur une image positive du rôle de l’agriculteur sur les territoires, y compris pour les paysages et l’environnement. Dès lors, Cyril Guilliot a été recruté à l’automne dernier pour développer des actions de sensibilisation auprès des publics scolaires, périscolaires, du grand public ou des centres de loisirs. Lors de l’assemblée générale du Copage, il a ainsi mis en pratique la « visite d’une exploitation agricole et ses démarches agri-environnementales », animation destinée au grand public.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1406, du 20 avril 2017, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui