Le Réveil Lozère 23 avril 2014 à 10h11 | Par CIL Lozère

Changement de présidence au CIL Lozère

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le comité interprofessionnel laitier de Lozère s’est réuni le 11 avril dernier. À cette occasion, les administrateurs ont du procéder à l’élection d’un nouveau président. C’est à l’unanimité que Sébastien Durand, producteur de lait à Gabrias, administrateur chez Sodiaal et président de la section laitière FDSEA-JA, a été désigné pour succéder à Maxime Quintard (Lactalis). Ce dernier n’a pas hésité à témoigner : « Je suis ravi de voir un producteur si enthousiaste et si confiant dans l’avenir de la production laitière prendre ma succession. Je suis certain qu’il parviendra à atteindre les objectifs fixés par le CIL, et lui souhaite une pleine réussite pour ses nouvelles missions ».

Les pistes de travail pour le nouveau président sont en effet nombreuses. La première et peut-être la plus importante d’entre elles sera d’insuffler aux producteurs de lait une nouvelle dynamique positive. Le CIL s’est par exemple penché sur l’organisation de journées « techniques » laitières, avec la participation des différentes organisations professionnelles agricoles et des acteurs de la filière lait (notamment les laiteries). À ce sujet, Sébastien Durand apporte quelques précisions : « L’idée serait d’inciter les producteurs, les laiteries et les OPA à participer ensemble à un évènement pour la filière laitière. En partant sur le principe d’une journée par an avec un nouveau thème chaque année, nous pourrions envisager de commencer par un challenge qualité du lait, comme nous faisions auparavant l’action « top’lait ». Nous avons la chance d’avoir une interprofession laitière départementale. Sachons en tirer avantage pour dynamiser la filière et fédérer tous ses acteurs autour d’un projet local. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Cet accord UE-Mercosur, qui vise essentiellement à exporter des voitures européennes pour importer plus de viande sud-américaine, doit être stoppé. »

Estime le collectif Stop-Ceta. La FNSEA, les JA et la FNB ont réclamé le 18 septembre l’abandon de l’accord commercial entre l’Union européenne et la zone du Mercosur.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui