Le Réveil Lozère 03 novembre 2015 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Certiphyto : il va devenir obligatoire

L’échéance approche. Le certiphyto décideur et opérateur en exploitation agricole est obligatoire à partir du 26 novembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Surveillance des seuils d’infestation des mauvaises herbes sur céréales (exercice de terrain).
Surveillance des seuils d’infestation des mauvaises herbes sur céréales (exercice de terrain). - © Copage

Tout acte professionnel portant sur l’utilisation, la distribution, le conseil et la vente de produits phytosanitaires sera bientôt soumis à la détention du certificat individuel pour les produits phytopharmaceutiques, dit communément certiphyto. Ce certificat atteste de connaissances suffisantes pour utiliser les pesticides en toute sécurité et en réduire leurs usages. Le certiphyto sera obligatoire à partir du 26 novembre pour les chefs d’exploitation qui choisissent et achètent les produits, ainsi que pour les salariés agricoles qui les appliquent. Un certiphyto spécifique existe pour chaque catégorie professionnelle. Il peut être obtenu soit par une formation de deux jours soit par la reconnaissance d’un diplôme agricole de moins de cinq ans. Les objectifs de la formation sont de donner les moyens d’identifier et de prévenir les risques de l’utilisation de ces produits sur la santé et de limiter leur dispersion dans l’environnement. Mais la formation se veut aussi un apport de connaissances sur des méthodes alternatives et sur la réduction de l’usage des produits phytosanitaires.

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 5 novembre 2015, numéro 1332.

Formation
La chambre d’agriculture, en partenariat avec la MSA, propose plusieurs sessions de formation cet automne. Inscription et renseignements au service formation à Mende : 04 66 65 62 00.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les conclusions du rapport de la commission d’enquête sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français seront connues le 21 septembre.

Pierre Morel-à-l’Huissier, député de Lozère et membre de la commission d’enquête.

Culture
Exposition » Exposition de Gérard Matharan
Concert » Concert irlandais
Concert » Concert à la cathédrale
Exposition » Exposition de peintures
Concert » Récital de musique andalouse
Concert » Concerto italiano

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui