Le Réveil Lozère 09 décembre 2015 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

Céréales Vallée veut faire croustiller l’Europe

Lancé en 2012, le projet Granoflakes, porté par le pôle compétitivité Céréales Vallée (à Saint-Beauzire dans le Puy-de-Dôme) est entré dans sa phase finale avec à la clé la possibilité de produire en Europe des cornflakes fabriqués à partir de variétés de maïs européens.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sophie Chatenet

Après Nutripain, entré dans sa phase d’exploitation et de commercialisation l’an dernier, Céréales Vallée vient de faire éclore Granoflakes, un projet qui devrait donner naissance à des produits inédits d’ici moins de trois ans. Quatre partenaires privés (Limagrain Europe, Limagrain Céréales Ingrédient, Clextral, Veodis 3D) et un institut de recherche (l’Inra) ont travaillé durant trois ans sur ce projet. « Comme toutes les initiatives de recherche initiées par le pôle de compétitivité, l’idée était de répondre à une demande des industriels à la recherche de solutions innovantes pour mettre en place une filière maïs européenne destinée à la fabrication de cornflakes de qualité », rappelle Grégoire Berthe, directeur de Céréales Vallée. Le maïs est la céréale la plus produite dans le monde. Une des applications les plus connues pour l’alimentation humaine est la transformation de maïs grain en cornflakes. « Les cornflakes peuvent être produits selon deux procédés industriels distincts : le procédé traditionnel par cuisson hygrothermique discontinue et la cuisson-extrusion en procédé continu », explique Sylvie Brunet, chef de projet recherche et développement chez Limagrain Céréales Ingrédients et porteur du projet Granoflakes. Les quelques 500 000 tonnes de cornflakes fabriqués annuellement en Europe le sont à partir de maïs venant d’Amérique du Sud : la variété maïs plata étant la référence pour ce type d’usage. « On produit déjà ces grains vitreux en Europe, mais on souffre de faibles rendements, à l’inverse des grains de maïs farineux, largement cultivés en Europe », poursuit Sylvie Brunet.
« L’enjeu de Granoflakes était donc de mettre en place non seulement des solutions innovantes dans les procédés de fabrication, mais aussi de travailler sur la matière première en créant de nouvelles variétés », analyse Tania Rougier, responsable du pôle de compétitivité.

La suite dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 10 décembre 2015, numéro 1337.

Un pétale au petit-déjeuner
Les cornflakes représentent 20 % du volume des céréales pour petit-déjeuner produites dans le monde. Soixante pourcents des enfants français consomment des cornflakes au petit déjeuner, ce qui représente 4 kg par seconde ou 126 080 t par an (2012). Les ventes de cornflakes représentent un chiffre d’affaires de 755 millions d’euros. Chaque seconde, en France, 18 kg de céréales prêtes à consommer pour le petit déjeuner sont avalées, soit 864 millions de tonnes par an, ce qui est estimé à environ 1,7 kg par personne. Cela vous semble beaucoup ? Sachez qu’au Royaume-Uni, cette moyenne est aux alentours de 7 kg par personne. Le plus surprenant dans tout cela, c’est qu’il y a encore cent ans, ces produits étaient quasi inconnus des consommateurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous nous engageons à créer une offre différenciée, adaptée à la création de valeur ajoutée pour nos adhérents, dans une démarche qualité affichée et accessible.

Julien Marre, président national du service de remplacement

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui