L'Agriculteur Charentais 20 mai 2020 à 12h00 | Par Kévin Brancaleoni

Céréales : Les exportations en bonne forme, les utilisations beaucoup moins

Le 15 avril, en pleine crise sanitaire, FranceAgriMer a fait le point sur les débouchés de la filière céréalière. La campagne est marquée par une baisse des usages et de hauts niveaux à l'export hors-UE, notamment pour le port de La Pallice.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En dépit des troubles engendrés par les grèves et la crise sanitaire, la campagne de céréales 2019/2020 s'annonce réussie pour le port de La Pallice, grâce à de bonnes exportations hors-UE.
En dépit des troubles engendrés par les grèves et la crise sanitaire, la campagne de céréales 2019/2020 s'annonce réussie pour le port de La Pallice, grâce à de bonnes exportations hors-UE. - © Thierry Rambaud/PALR

Si, depuis le 17 mars, la France tourne au ralenti, ce n'est pas le cas du port de La Pallice. La plateforme rochelaise enchaîne les chargements de céréales sur des bateaux à destination de l'Afrique et de l'Asie. Simon Aimar, responsable développement et marketing du groupe Sica Atlantique, évoque un volume d'exportation d'environ 300 000 t par mois. « C'est très correct. Si on avait eu ça l'an dernier, on aurait signé en bas de page ! »
L'impact de la crise sanitaire sur le   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Charentais

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Au plus tard en 2022, les retraites des chefs d’exploitation à carrière complète atteindront donc 85 % du Smic, soit environ 1 025 euros par mois

Se félicitent les syndicats.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui