Le Réveil Lozère 04 septembre 2019 à 09h00 | Par SC

Campagnols terrestres : quels moyens de lutte utilisent les Allemands ?

Pour élargir les possibilités de lutte contre le campagnol terrestre en France, le Sidam a organisé mi-juillet un voyage d’études en Allemagne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des échanges sur le terrain fructueux entre agriculteurs français et allemands.
Des échanges sur le terrain fructueux entre agriculteurs français et allemands. - © DR

Huit participants issus des chambres d’agricultures, du réseau des OVS (organismes à vocation sanitaire) et de l’Etat ont étudié pendant trois jours les enjeux de la lutte en Bavière, et les réponses apportées par les industries phytosanitaires allemandes. Le groupe de travail a rencontré un représentant du ministère bavarois de l’agriculture pour débattre des impacts du campagnol terrestre en Allemagne, et de la manière de les limiter, ainsi qu’un responsable d’un organisme de protection des plantes qui a détaillé les moyens de lutte mis en place sur le terrain. « On retiendra de cette étude que l’Allemagne, quoique très impactée par le campagnol des champs, l’est encore assez peu par le campagnol terrestre, et n’a par conséquent encore aucune organisation mise en place pour lutter contre. Il n’y existe ni réseau de surveillance, ni lutte obligatoire, ni dispositif public de soutien aux agriculteurs touchés par le campagnol terrestre », explique Aude Agenis-Nevers, chargée de mission au Sidam.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1524, du 5 septembre 2019, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous faisons confiance aux scientifiques qui ont dit que la préconisation, c’était cinq à dix mètres selon les cultures.

a déclaré Christiane Lambert, le 9 septembre, lors d’une conférence de presse à Romillé (Ille-et-Vilaine).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui