MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir Le Réveil Lozère quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
Le Réveil Lozère 20 mai 2015 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Campagnol : une nouvelle réglementation encadre la lutte en Lozère

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le 11 mai, les services de l’État dans le département (DDT) ont publié un nouvel arrêté préfectoral organisant la lutte contre le campagnol terrestre et le campagnol des champs. Comme l’arrêté interministériel national en vigueur, ce nouveau texte réaffirme les bases de la lutte contre le campagnol terrestre et des champs. La lutte se fonde sur la surveillance des populations (comptages communaux au minimum trois fois dans l’année en Lozère et comptage parcellaire avant toute action de lutte chimique). La lutte doit être précoce, raisonnée et collective et s’appuyer sur la mise en œuvre d’un ensemble de mesures complémentaires (la boîte à outils de la lutte raisonnée). La lutte chimique ne peut être utilisée que dans des conditions strictement encadrées. Les seuls appâts chimiques autorisés sur les parcelles agricoles sont des produits phytopharmaceutiques exclusivement distribués par le réseau des Fredon. Ce nouvel arrêté apporte des précisions et des changements par rapport à l’arrêté préfectoral précédent, datant de 2014. Ces dispositions concernent la question de la lutte chimique : elle est autorisée sur les communes en début d’infestation jusqu’au score trois (comptage selon la méthode du scoring communal), elle est interdite dans tous les autres cas. Elle est autorisée du 15 septembre au 31 décembre de chaque année et exceptionnellement en 2015 du 5 mai au 30 juin. L’application d’appâts chimiques se fait exclusivement au moyen d’une canne-sonde (ou fusil à blé). La lutte chimique est interdite sur les zones de protections spéciales et dans le parc national des Cévennes, elle est interdite sur les parcelles engagées en contrats Natura 2000.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Aujourd’hui, nous allons donner aux agriculteurs davantage de temps pour présenter leurs demandes de paiements directs et de paiements au titre du développement rural. Et nous allons bientôt augmenter les avances de ces paiements, afin de leur donner plus de liquidités pour payer leurs factures.

A confirmé la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen dans une vidéo diffusée le 6 avril.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui