Le Réveil Lozère 19 décembre 2018 à 11h00 | Par Sophie Chatenet

Campagnol : profession et chercheurs mobilisés face au rongeur

Un comité de suivi de recherche et scientifique s’est réuni dernièrement à Aubière pour faire le point sur l’avancée des axes de recherche en cours et sur les outils de lutte contre les campagnols terrestres encore très présents dans le Massif central.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Françoise Baubet, de la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes a fait le bilan des expérimentations du phosphure de zinc.
Françoise Baubet, de la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes a fait le bilan des expérimentations du phosphure de zinc. - © SC

Si la sécheresse avait quelque peu limité leur présence, force est de constater qu’avec le retour des pluies, les campagnols sévissent à nouveau en Auvergne, dans le Cantal particulièrement, en Haute-Loire dans le secteur du Mézenc, à l’ouest du Puy-de-Dôme avec des foyers importants sur les secteurs de l’Artense, du Sancy et du Cézallier. Plus à l’est de la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Ardèche et le secteur d’Évian sont aussi très impactés. À l’occasion d’un comité de suivi de recherche et d’un comité du suivi technique, organisés, fin novembre, à Aubière, par le Sidam, un point d’étape a été fait sur les travaux de recherche, les expérimentations, et la réglementation. Quatre axes de recherches, cofinancés par l’État, le commissariat de massif et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ont été définis et engagés voilà dix-huit mois. Objectif : compléter les outils de lutte actuellement à disposition des éleveurs et gagner en efficacité. Le premier axe de recherche porte sur l’identification des causes du déclin, qui survient souvent de manière brutale.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1489, du 20 décembre, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui