Le Réveil Lozère 20 septembre 2016 à 08h00 | Par chambre d'agriculture de Lozère

Campagne 2015 : des résultats en progression dans les élevages ovins lait

Chaque année, les bilans effectués par les techniciens de la chambre d’agriculture dans les élevages ovins lait permettent de dresser un panorama de la campagne laitière. Celle de 2015 confirme la progression des résultats économiques observés en 2014. Des charges alimentaires qui se maintiennent et une progression du prix du lait sont les points clés de cette évolution.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réveil Lozère

En 2015, 81 élevages ont été suivis dans le cadre du contrôle laitier et l’appui technique proposé par la chambre d’agriculture. Chez 55 exploitations, un bilan technique et technico-économique a été réalisé en fin de campagne afin d’évaluer les résultats de l’atelier ovin lait. Les 55 élevages suivis représentent : 19 608 brebis traites, soit une moyenne de 354 brebis traites par exploitation et 5 278 118 litres de lait livrés, soit en moyenne 957 hl par élevage et 269 l par brebis. En grande majorité, ces exploitations sont spécialisées. Elles enregistrent une SAU moyenne de 87 ha pour 69 ha de SFP. Côté main-d’œuvre, on compte en moyenne 2,2 unités de main-d’œuvre (UMO) totale dont 1,9 UMO exploitante. Enfin, sur ces 55 exploitations, six valorisent leur lait en agriculture biologique.
Les résultats reproduction de 2015 sont très proches de ceux de 2014 (tableau 1). On enregistre une légère dégradation des résultats sur les lots d’agnelles. Les effectifs traits et les volumes livrés sont stables.

La suite dans le Réveil Lozère, page 11, édition du 22 septembre 2016, numéro 1376.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La nouvelle instruction sur les PTGE reconnaît désormais la nécessité de prendre en compte les besoins supplémentaires en eau liés au changement climatique, en s’appuyant sur des ressources en eau en période hivernale.

indiquent FNSEA, Irrigants de France et APCA dans un communiqué commun du 10 mai.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui