Le Réveil Lozère 24 janvier 2017 à 08h00 | Par Sandra Hartmann

«C’est un métier fait pour moi»

Le CFA Henry-Giral a organisé l’une des demi-finales du concours régional MAF boucherie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Baptiste Labeuche a remporté l’épreuve. Suivent MM Zucher et Martin.
Baptiste Labeuche a remporté l’épreuve. Suivent MM Zucher et Martin. - © Sandra Hartmann

Dix candidats étaient en lice pour cette demi-finale régionale. En jeu, une place pour représenter la région à la finale du meilleur apprenti de France (MAF) se déroulant à Paris au mois de février. Ils avaient 4 h 30 pour préparer deux pièces de rôti et faire du travail d’orfèvre. Paul Chaptal est apprenti à la boucherie Roume à Florac. Il confie sa passion pour son métier, « un métier pas forcément facile auquel on prend très vite goût. Je suis dedans depuis que je suis petit, j’aimerais reprendre la boucherie de mes parents. » Et avant, c’étaient les grands-parents de Paul : « Ce métier est fait pour moi. » Entre le désossage, le parage et l’épluchage, il a manqué un peu de temps à Paul pour le filage. « Toutes les pièces présentées montraient la technicité des candidats », assure Florence Vignal, présidente du syndicat des bouchers de Lozère. Le jury était présidé par Patrick Margail, également à la tête du syndicat des bouchers des Pyrénées-Orientales, « si on ne forme pas des apprentis, nos métiers vont disparaître », concéde-t-il. Même sentiment du côté d’Olivier Boulat, président d’Interbev Languedoc-Roussillon qui loue « la coupe à Française. Et des bouchers valorisant les produits d’excellence de l’agriculture locale ». Au jeu de l’excellence, c’est Baptiste Labeuche, apprenti à la boucherie Salles à Sommières, dans le Gard qui a été le meilleur.

La suite dans le Réveil Lozère, page 3, édition du  26 janvier 2017, numéro 1394.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Alors que la Commission a annoncé la conclusion d’un accord sur le « panel hormones », la FNB attend une position extrêmement ferme de la France.

indique Bruno Dufayet, président de la FNB, dans un communiqué du 14 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui