Le Réveil Lozère 09 mai 2018 à 14h00 | Par FXS, AG

Budget européen post-2020 : la Pac sérieusement mise à contribution

Dans un souci d’économie, la Commission européenne suggère de réduire « de 5 % » le budget consacré à l’agriculture et au développement rural dans le cadre financier pluriannuel 2021-2027 de l’UE à vingt-sept.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Étienne Ansotte

« La réduction globale de l’enveloppe de la Pac est de l’ordre de 5 % », ce qui est un « résultat très équitable pour les agriculteurs », compte tenu du trou de 12 milliards d’euros que laissera le Brexit dans le budget, des autres priorités telles que les migrations et la défense et du fait que « les dirigeants européens n’ont pas encore convenu d’une augmentation de leurs contributions », a estimé Phil Hogan qui présentait le 2 mai à la presse les propositions pour le cadre financier pluriannuel et les ressources propres 2020-2027 de l’UE adoptées le même jour par la Commission de Bruxelles. « Les paiements directs ne baisseront pas de plus de 3,9 % dans quelque État membre que ce soit », a assuré le commissaire à l’Agriculture, ajoutant que, au niveau individuel, avec le plafonnement obligatoire des aides « à 60 000 € » (en tenant compte du coût du travail, y compris celui de la famille) et les paiements redistributifs, « l’impact de ces coupes sera plus faible pour les petits et moyens agriculteurs ».
De plus, a poursuivi Phil Hogan, pour les pays dont les paiements sont inférieurs à 90 % de la moyenne de l’UE à 27, il sera proposé, au titre de la convergence externe, de réduire de 50 % sur six ans l’écart entre le montant moyen des aides par pays et 90 % de la moyenne communautaire. Une opération qui sera financée par tous les États membres pour des raisons d’équité et se traduira, pour ceux qui en bénéficieront, par une augmentation ou une moindre réduction de leurs enveloppes de paiements directs.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1459, du 10 mai 2018, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

En mars 2018, la collecte de lait de vache retrouve le niveau de l’an passé (+0,3 % contre +2,6 % en février). Les conditions hivernales relativement rudes (pluie, neige, froid) ont retardé la pousse de l’herbe et la sortie des vaches au pâturage. En mobilisant plus longtemps les stocks fourragers, la hausse saisonnière de la collecte a été réduite.

a indiqué le 18 mai le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui