Le Réveil Lozère 04 décembre 2019 à 09h00 | Par Agrafil

Budget 2021-2027 de l’UE : une proposition pour limiter les coupes dans le 2e pilier de la Pac

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Afin d’avancer sur un compromis entre les États membres sur le futur budget européen pour 2021-2027, la Finlande – qui préside le Conseil de l’UE – propose dans un projet encore confidentiel de revoir à la hausse de 10 milliards d’euros les fonds consacrés au deuxième pilier de la Pac. La présidence finlandaise propose ainsi que le cadre financier pluriannuel de l’UE atteigne 1,07 % du revenu national brut de l’UE (contre 1,14 % dans la proposition de la Commission européenne). Elle propose, en prix constants 2018, 254 milliards d’euros pour le premier pilier de la Pac (paiements directs et mesures de marché), soit le même montant que celui proposé par Bruxelles. Pour le deuxième pilier, Helsinki propose 80 milliards d’euros, contre 70 milliards d’euros dans la proposition initiale. Selon ce nouveau projet, avec un total de 334 milliards d’euros pour 2021-2027, le budget de la Pac diminuerait quand même d’environ 13 % (à 27 États membres) par rapport à son niveau actuel. Ce projet a été présenté aux experts des États membres le 4 décembre, il servira de base à la discussion entre les chefs d’État et de gouvernement les 12 et 13 décembre à Bruxelles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Les AOP sont souvent usurpées en matière de notoriété. (…) Tous ensemble, il sera plus facile de se défendre, de même que de nous soutenir et de nous entraider mutuellement.

a expliqué Yannick Pochelon, l’animateur de la nouvelle « Fédération des AOP viandes de France ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui