Le Réveil Lozère 08 avril 2020 à 10h00 | Par AG

Bruxelles multiplie les mesures pour limiter l’impact sur le secteur agricole

Faciliter la circulation des travailleurs saisonniers, assouplir les contrôles vétérinaires et phytosanitaires et réviser la proposition de cadre financier pluriannuel de l’UE pour mieux soutenir les secteurs les plus affectés par la crise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Christian Lambiotte/CE

La Commission européenne continue de multiplier les mesures pour faire face à l’épidémie de coronavirus et notamment pour faciliter le bon fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement alimentaire.
Elle a publié le 30 mars des orientations pratiques pour garantir la libre circulation des travailleurs exerçant des professions critiques pour lesquels il est essentiel de pouvoir continuer à se déplacer librement, notamment ceux du secteur alimentaire. En ce qui concerne les travailleurs saisonniers, notamment agricoles, la Commission invite les États membres « à échanger des informations sur leurs différents besoins au niveau technique et à établir des procédures spécifiques » pour leur assurer un passage sans heurt aux frontières, afin de remédier aux pénuries de main-d’œuvre dues à la crise. « Les travailleurs saisonniers du secteur agricole exercent, dans certaines circonstances, des fonctions critiques de récolte, de plantation et d’entretien », souligne-t-elle. Bruxelles appelle donc instamment les États membres à mettre en place des procédures spécifiques rapides et libres de charges, dont un dépistage médical proportionné, afin de faciliter les déplacements de ces travailleurs et attire également l’attention des employeurs sur la nécessité de leur assurer une protection adéquate en matière de santé et de sécurité.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1555, du 9 avril 2020, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La réforme de la Pac qui va arriver l’année prochaine est pour moi un rendez-vous crucial. Si on arrive à réorienter les aides de la Pac vers l’agriculture du futur, on peut baisser énormément les pesticides.

a affirmé la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili au micro de France Inter le 23 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui