Le Réveil Lozère 14 février 2018 à 09h00 | Par Le Réveil Lozère

Bois -La fédération nationale du bois dénonce l’exportation croissante de chêne

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La fédération nationale du bois (FNB) a alerté le 6 février le gouvernement, notamment au travers d’un courrier à Emmanuel Macron de la problématique des exportations importantes de grumes de chêne qui privent les industriels de matière première. Ainsi « 25 à 30 % du chêne récolté en France part à l’étranger pour y être transformé », a déclaré Philippe Siat, président de la FNB. Cela crée « une perte de valeur ajoutée pour la France et met en danger tout une filière », a-t-il souligné, souhaitant alerter les politiques à ce sujet. La FNB a donc proposé toute une série de mesures pour aider la filière bois de chêne à se redévelopper et à répondre à l’urgence. Les industriels présents ont effectivement témoigné du manque de stocks pour fournir leurs clients, au risque de devoir mettre la clef sous la porte. Le même jour, le syndicat de la filière bois (SFB) a dénoncé les propos de la FNB les qualifiants d’« informations mensongères ». Quant aux propositions de la fédération, elles sont « restrictives et dirigistes », selon le SFB.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Alors que la population agricole décroît, nous avons les moyens de donner envie aux jeunes générations non issues du monde agricole de nous rejoindre pour un nouveau projet de vie en s’installant en agriculture biologique.

a déclaré Guillaume Riou, à l’occasion de sa réélection à la présidence de la fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab).