Le Réveil Lozère 11 avril 2018 à 10h00 | Par MR

Bio, le gouvernement annonce un effort budgétaire

Le ministre de l’Agriculture vient d’annoncer un plan de 1,1 milliard d’euros pour soutenir les filières bio sur la période 2018-2022. La Fédération nationale des agriculteurs bio (Fnab) se réjouit du budget annoncé, mais s’interroge sur son origine. Les Régions s’interrogent également sur le financement et critiquent vertement l’absence de dialogue.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Actuagri

L’été dernier, le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert s’était fait une mauvaise publicité auprès de la filière bio, après avoir annoncé que l’État concentrerait ses subsides sur les aides à la conversion à la bio (cinq premières années), et qu’il cessait de financer les aides au maintien, qui prennent le relais de l’aide à la conversion.
L’annonce qu’il vient de faire, le 5 avril, pourrait le réconcilier avec la filière. Confirmant une information du Figaro, le ministère de l’Agriculture a annoncé un budget de 1,1 milliard d’euros, issus de fonds français et européens, pour soutenir les filières bio sur la période 2018-2022.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1455, du 12 avril 2018, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Alors que la population agricole décroît, nous avons les moyens de donner envie aux jeunes générations non issues du monde agricole de nous rejoindre pour un nouveau projet de vie en s’installant en agriculture biologique.

a déclaré Guillaume Riou, à l’occasion de sa réélection à la présidence de la fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab).