Le Réveil Lozère 17 octobre 2018 à 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

Bientôt une champignonnière à Allenc

Originaires de la région parisienne Emmanuelle Javelaud et Oleg Chpoliansky ont décidé de créer une champignonnière au Mas Renouard, sur la commune d’Allenc. Pour les aider dans leurs débuts, ils ont lancé une campagne de financement participatif sur Miimosa.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Emmanuelle Javelaud et Oleg Chpoliansky produiront leurs premiers champignons avant la fin de l’année.
Emmanuelle Javelaud et Oleg Chpoliansky produiront leurs premiers champignons avant la fin de l’année. - © Aurélie Pasquelin

Installés en Lozère depuis plusieurs mois, Emmanuelle Javelaud et Oleg Chpoliansky ont choisi de changer de vie. « Auparavant, nous habitions dans la région parisienne, dans l’Essonne pour être précis, raconte Emmanuelle Javelaud. Nous avions chacun notre travail mais nous en avions marre, nous avons donc choisi de venir nous installer ici, plus “au vert” comme on pourrait dire. » Ce choix, le couple l’a réfléchi et Emmanuelle, ancienne employée dans l’industrie pharmaceutique a décidé, à 41 ans, de se reconvertir et d’ouvrir une champignonnière dans l’ancienne étable de la maison qu’ils occupent actuellement. « À demi-enterré et avec une source qui passe sous une partie du bâtiment, l’humidité y est parfaite pour faire pousser des champignons », explique Oleg Chpoliansky, qui en plus de son activité de tailleur et de graveur sur pierre aide sa femme dans son projet.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1480, du 18 octobre 2018, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les Marchés de gros de France subissent une diminution de plus de 50 % de leur activité pour une majorité d’entre eux.

depuis le début des manifestations des « Gilets jaunes », indique dans un communiqué vendredi 7 septembre la fédération des marchés de gros de France (FMGF).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui