Le Réveil Lozère 12 novembre 2014 à 08h00 | Par LE REVEIL LOZERE

bien régler son tracteur pour des économies de carburant

Dix-sept agriculteurs ont suivi une formation à l’éco-conduite, pour optimiser les performances de leur tracteur et faire des économies de carburant.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Entraid

Une étude du pôle régional agroéquipement (Prae regroupant fédérations de Cuma, chambre d’agriculture et enseignement) a montré qu’avec un tracteur performant et une utilisation optimisée du moteur et des équipements, il est possible d’économiser 1 à 3 litres de carburant à l’heure, avec des débits de chantiers identiques. Ceci représente, pour un tracteur de 100 ch travaillant 500 h par an par exemple, une économie de 750 litres par an. Pour obtenir de telles économies, la première condition réside dans un bon réglage du tracteur, en fonction des outils attelés. Pour cela, il est primordial de bien connaître les caractéristiques de son matériel.

Les informations fournies par les constructeurs sont rarement suffisantes pour connaître en détail le comportement du moteur, notamment en termes de conditions de travail. La seule façon d’obtenir ces informations est le passage au banc d’essai moteur. Outre ces informations, il permet également de détecter la présence d’anomalies de fonctionnement, souvent synonyme de surconsommation et de puissance dégradée. Plusieurs centaines de tracteurs ont été passés au banc d’essai et on constate, en général, qu’un tracteur sur deux est suralimenté : 40 % des tracteurs sont surpuissants, 20 % des tracteurs font une mauvaise combustion du carburant.

La FD Cuma et la chambre d’agriculture de la Lozère ont lancé un programme de passages de tracteurs au banc d’essai couplé à une formation sur la conduite économique. Deux groupes d’une dizaine d’éleveurs, sur le secteur d’Aumont-Aubrac, ont été formés pour suivre cette session de deux jours, du 20 au 23 octobre, coûtant 60 euros. De nouvelles sessions seront programées pendant l’hiver. Inscrivez-vous dès maintenant si vous êtes intéressés.

La suite dans le Réveil Lozère, page 8, édition du 13 novembre 2014.

Connaître son tracteur pour adopter une conduite économique

Afin de réaliser ce diagnostic dans de bonnes conditions, le tracteur doit être propre, avec les filtres à air et à carburant nettoyés. Après le diagnostic, un rapport détaillant les mesures ainsi qu’un commentaire du diéséliste sera réalisé.

Durée de l’action : deux jours sur le terrain, par groupes de neuf agriculteurs.

Lieu de l’action : en fonction des inscriptions, les opérateurs se déplacent avec le banc au plus près de chez vous.

Prix : 60 euros.

Renseignements auprès Stéphanie Laure, à la FD Cuma de la Lozère au 06 72 75 55 41.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La marque Sud de France sera étendue à l’ensemble du territoire de la grande région.

Carole Delga, présidente de la région LRMP, à l’occasion des dix ans de la marque.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui