Le Réveil Lozère 24 novembre 2015 à 08h00 | Par Anne-Marie Vincent

Avec les IA, Pascal Couve a gagné en trésorerie et en confort de travail

Pascal Couve, éleveur d’un troupeau de 71 vaches, en grande partie des Charolaises et quelques Aubrac, fait appel depuis deux ans à la coopérative Lozère insémination.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pascal Couve (à droite) fait appel à Romaric Meindre de Lozère insémination pour son troupeau.
Pascal Couve (à droite) fait appel à Romaric Meindre de Lozère insémination pour son troupeau. - © AMV

Les vêlages difficiles de ses vaches, les césariennes… Son stress et le temps passé lors des mises bas pénibles… L’argent perdu en cas de vaches vides, d’avortement ou de mort prématurée des veaux… Pascal Couve ne voudrait, pour rien au monde, revenir en arrière. « C’est la deuxième année que les veaux naissent grâce à l’insémination artificielle (IA), se félicite l’éleveur, installé depuis 2000 sur le Gaec des Martines, d’abord avec sa mère puis désormais avec sa femme Nathalie, sur la commune de Saint-Paul-le-Froid. Avec la monte naturelle, j’avais trop de problèmes. Donc, j’ai contacté la chambre d’agriculture et Lozère insémination pour changer de procédé ».
Il y a quatre ans, il avait quatre taureaux. Il n’en a désormais plus qu’un, « car on met la monte naturelle entre parenthèses ». Et cela lui convient très bien. « Avec les IA, je gagne 7 000 € de plus par an, puisqu’il y a davantage de naissances, je vends donc plus de veaux. L’an dernier, 50  sont nés », assure l’éleveur. C’est bien ce point de la rentabilité qui est mis en avant par Lozère insémination

La suite dans le Réveil Lozère, page 6, édition du 26 novembre 2015, numéro 1335.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous nous engageons à créer une offre différenciée, adaptée à la création de valeur ajoutée pour nos adhérents, dans une démarche qualité affichée et accessible.

Julien Marre, président national du service de remplacement

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui