Le Réveil Lozère 06 février 2018 à 01h00 | Par Véronique Gruber

Avant de circuler, vérifiez si vous êtes en règle avec le Code de la route

Ce qu’il faut savoir et vérifier avant de se lancer sur les routes avec son tracteur et engins de récolte attelés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour limiter les risques d’accidents, respectez le Code de la route.
Pour limiter les risques d’accidents, respectez le Code de la route. - © Michel Portier – Réussir SA

En période de récolte, les agriculteurs sont amenés à circuler sur les routes avec des bennes à ensilage, des plateaux à fourrages, des rounds baller, des enrubanneuses tractées… Pour limiter les risques d’accidents et éviter de se trouver en infraction, mieux vaut connaître sur le bout des doigts la réglementation qui peut s’avérer fort complexe. Nous vous présentons ci-dessous les principales règles dictées par le Code de la route. Avant de s’élancer sur les routes, il faut en priorité s’assurer que l’on dispose du bon permis de conduire. Or, depuis le 8 août 2015, les titulaires d’un permis B qui sont autorisés à conduire un véhicule (hors agricole) dont le PTAC (poids total autorisé en charge) ne dépasse pas 3,5 tonnes, ont désormais le droit de conduire un véhicule agricole dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes.

Permis de conduire : dérogation pour les agriculteurs
Toutefois, les agriculteurs bénéficient d’une dérogation qui leur permet de conduire sans permis un tracteur et des appareils agricoles pendant la durée de leur activité agricole. Une seule condition : que le véhicule soit attaché à une exploitation agricole ou forestière ou entreprises de travaux agricoles ou Cuma. Un stagiaire, apprenti ou salarié peut conduire tracteur et remorque dès l’âge de 16 ans à, condition que la largeur de l’ensemble soit inférieure à 2,50 m. Pour un gabarit supérieur, il faut avoir 18 ans au minimum.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1446, du 8 février 2018, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Pour une agriculture durable, des agriculteurs qui vivent décemment de leur métier, des Français qui mangent de la qualité et au juste prix, je suis dès aujourd’hui au travail.

a déclaré sur Twitter, quelques minutes après l’annonce de sa nomination Didier Guillaume, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui