Le Réveil Lozère 10 mai 2017 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

Auvergne Nouveau Monde met sur orbites sept projets

L’Auvergne, fédérée à travers le collectif Auvergne Nouveau Monde, lance une nouvelle opération de financements participatifs au profit de sept porteurs de projets.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En 2012, neuf projets avaient été sélectionnés. En 2017, ils seront sept à bénéficier d’une campagne de financement participatif.
En 2012, neuf projets avaient été sélectionnés. En 2017, ils seront sept à bénéficier d’une campagne de financement participatif. - © DR

Convaincue que la richesse d’un territoire se mesure à sa capacité à imaginer des solutions inventives et à exprimer son esprit entrepreneurial, l’ex-région Auvergne soutient depuis 2011 des projets qui incarnent ses valeurs d’exigence, de créativité et de partage, en faisant appel à l’engagement et l’énergie des citoyens. En 2016, l’Auvergne avait notamment inventé le crowdreaming ou rêve participatif, opération de soutien de projets communautaire et engagée qui réinventait le principe du crowdfunding ; les contributions n’étaient pas financières mais humaines. 20 initiatives sélectionnées ont ainsi pu bénéficier de la solidarité des communautés auvergnates pour réaliser leurs rêves entrepreneuriaux. Dans ce même esprit, l’Auvergne s’est illustrée dès 2012 à travers un partenariat, inédit à l’échelle d’un territoire, avec la plateforme Ulule, pour accompagner le développement de projets innovants et porteurs de valeur. En cinq ans, 45 projets ont été financés grâce à 5 000 soutiens pour un montant total de 300 000 euros. Le collectif lance aujourd’hui une nouvelle campagne Ulule au profit de sept projets.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1409, du 11 mai 2017, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Alors que la Commission a annoncé la conclusion d’un accord sur le « panel hormones », la FNB attend une position extrêmement ferme de la France.

indique Bruno Dufayet, président de la FNB, dans un communiqué du 14 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui