Le Réveil Lozère 30 décembre 2019 à 16h00 | Par Aurélie Pasquelin

Aubrac, des haies sur un plateau…

La fédération départementale des chasseurs de la Lozère mène et anime chaque année une politique de plantations de haies en lien avec les écoles, les agriculteurs, les sociétés de chasse et l’agroforesterie régionale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDC48

Vendredi 6 décembre, une cinquantaine d’écoliers (écoles privée et publique) venant de Nasbinals et Malbouzon a mis les mains à la pâte au lieu-dit les Moussous (commune de Nasbinals). Là, l’agriculteur, Mr Rey, avait préparé le terrain pour la mise en terre de 200 plants, âgés d’un an, sur trois rangs et une longueur de 80 mètres. Sorbier, prunelier, sureau, saules, bouleau, tremble, peuplier… ont rejoint quelques épicéas ancrés ici en altitude depuis plusieurs années.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1541, du 01 janvier 2020, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

J’invite tous ceux qui donnent des leçons à regarder ce que les professionnels du monde agricole ont fait en vingt ans par rapport à bon nombre d’autres professions

souligne Emmanuel Macron en réponse à l’« agribashing » dénoncé par la profession agricole et en assurant que « ce que l’on a vu ces derniers mois est inacceptable ».