Le Réveil Lozère 28 novembre 2018 à 15h00 | Par Agrijuris

Attention à ce que vous signez

La signature d’un document contractuel vous engage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Aurélie Pasquelin

Je viens de me faire démarcher par une société me proposant des contrats tels que des contrats de collaboration, des contrats d’insertion publicitaire multi-supports (publicité par internet, dans des guides, des annuaires…). De quoi s’agit-il ?
Il faut être très vigilant sur ce qui est proposé. Souvent il s’agit de sociétés ayant leur siège en France ou à l’étranger qui proposent par exemple à des agriculteurs l’insertion de leurs coordonnées dans des annuaires électroniques ou traditionnels. La présentation du document peut laisser penser qu’il s’agit d’une simple vérification alors qu’en fait l’agriculteur se retrouve impliqué dans une commande ferme d’insertion dans un annuaire dont la diffusion ou l’utilité n’est pas toujours démontrée, avec un prix exorbitant et renouvelable pour plusieurs années.

J’ai signé un tel document et j’ai reçu une facture. Ayant refusé de la payer, j’ai reçu plusieurs relances et on me menace maintenant de m’envoyer l’huissier. Que dois-je faire ?
La signature d’un tel document constitue un acte contractuel de droit privé. Si vous avez payé un acompte ou la totalité de la somme demandée, vous pouvez intenter une action, soit sur le plan pénal, soit sur le plan civil. Vous pouvez le contester devant le tribunal civil sur la base d’un consentement donné par erreur pour faire annuler le contrat.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1486, du 29 novembre 2018, en page 12.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les Marchés de gros de France subissent une diminution de plus de 50 % de leur activité pour une majorité d’entre eux.

depuis le début des manifestations des « Gilets jaunes », indique dans un communiqué vendredi 7 septembre la fédération des marchés de gros de France (FMGF).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui