Le Réveil Lozère 29 mai 2019 à 09h00 | Par Agrafil

Artificialisation des terres : un observatoire « dès cet été » d’après le gouvernement

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le gouvernement travaille sur la mise en place d’un « outil national de mesure » de l’artificialisation des terres, indique le ministère de la Transition écologique le 27 mai. Cet « observatoire », évoqué pendant le Conseil de défense écologique le 23 mai, aura pour objectif de publier un « état annuel de l’artificialisation », qui servira « de référence aux services publics, associations et citoyens ». Sa première version sera « opérationnelle dès cet été », précise le ministère, qui travaille avec le Cerema, l’IGN et l’Irstea pour développer cet outil. Lors de l’ouverture du Salon de l’agriculture fin février, le chef de l’État avait fixé le cap de « zéro artificialisation nette » des terres.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Les AOP sont souvent usurpées en matière de notoriété. (…) Tous ensemble, il sera plus facile de se défendre, de même que de nous soutenir et de nous entraider mutuellement.

a expliqué Yannick Pochelon, l’animateur de la nouvelle « Fédération des AOP viandes de France ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui