L'Auvergne Agricole 01 juillet 2020 à 11h00 | Par Propos recueillis par M.Comte

« Après le plateau de fromages, l’Auvergne devient une belle basse-cour ! »

« Notre force est la complémentarité de nos acteurs et de nos outils » Marc Saulnier, président du Syvofa (SYndicat de défense des Volailles Fermières d’Auvergne) fait un bilan de la filière post-Covid.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La volaille d’Auvergne est élevée
en plein air, nourrie 100% avec des céréales françaises et sans aucun antibiotique.
La volaille d’Auvergne est élevée en plein air, nourrie 100% avec des céréales françaises et sans aucun antibiotique. - © Adobe stock

La filière des volailles fermières d’Auvergne Label Rouge a réussi au fil des années à imposer son style dans un paysage intensif. Elevées en plein air, nourries 100% avec des céréales françaises et sans aucun antibiotique ou molécules pharmaceutiques de synthèse, les gallinacées auvergnates s’érigent en Rolls-Royce de la production. Marc Saulnier, président du Syvofa évoque cette orientation draconienne qui fait aujourd’hui la force des volailles fermières d’Auvergne Label   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui