Le Réveil Lozère 27 juin 2018 à 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

VIDÉO : Après la pluie, l’ensilage

Depuis plusieurs semaines, les chantiers d’ensilages ont commencé sur le département. Reportage à Termes où les membres de la Cuma ont repris la récolte après plusieurs jours de pluie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Aurélie Pasquelin

Jeudi 21 juin, 9 h 30. Ils sont une dizaine d’agriculteurs à se retrouver au Cheylard, à Termes, pour une journée de travail collectif. Adhérents pour la plupart à la Cuma de la commune, ils se rejoignent et discutent de l’organisation de la journée. Après s’être divisés en plusieurs groupes de travail, tous prennent place sur leurs machines et se dirigent vers les parcelles prêtes à être ensilées. Sur celle de Jérôme Daunis, l’ensileuse accompagnée d’un tracteur et d’une benne prend place pour ramasser les andains. Petit à petit, ils sont rejoints par d’autres tracteurs qui prendront le relais auprès de l’ensileuse qui appartient à la Cuma. « Cette machine, nous l’avons achetée d’occasion il y a maintenant neuf ans, confie André Viala, agriculteur à Fenestre, sur la commune de Terme et président de la Cuma locale. Depuis nous nous en servons tous les ans au printemps."

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1466, du 28 juin 2018, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La procédure de réouverture du marché chinois à la viande bovine française continue à un rythme effréné avec l’agrément de quatre établissements français.

annonce le ministère de l’Agriculture. Il s’agit notamment de deux abattoirs, un du groupe Bigard situé à Feignes dans le Nord, et un de l’entreprise Elivia au Lion-d’Angers dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui