Le Réveil Lozère 07 juillet 2015 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Approvisionnement : le Département fait dans le local

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le Département vient d’adhérer au dispositif national Agrilocal afin de mettre à disposition une plateforme informatique facilitant les relations entre les acheteurs de la restauration collective et les producteurs locaux. Pour mesurer l’intérêt de la démarche, une expérimentation va être lancée auprès des acheteurs de la restauration collective de plusieurs territoires : communauté de communes de Marvejols, communauté de communes d’Apcher Margeride Aubrac et sur les secteurs de Florac, du Collet-de-Dèze, des Cévennes et du mont Lozère. Un questionnaire sera envoyé à chaque acteur (acheteur ou producteur) susceptible d’être intéressé par la démarche afin de connaître les pratiques existantes. Il servira à évaluer la diversité et les quantités de produits disponibles sur le territoire. Des réunions publiques seront ensuite organisées à la rentrée. Un comité de pilotage composé du conseil départemental et des chambres consulaires suivra la démarche. Pour tous renseignements ou pour recevoir un questionnaire : pour les collectivités, Emmanuelle Palanque au 04 66 49 66 38 ou Catherine Cazals au 04 66 49 66 66 (au conseil départmental) ; pour les producteurs, Delphine Oustry au 04 66 65 62 00 (association De Lozère).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Cet accord UE-Mercosur, qui vise essentiellement à exporter des voitures européennes pour importer plus de viande sud-américaine, doit être stoppé. »

Estime le collectif Stop-Ceta. La FNSEA, les JA et la FNB ont réclamé le 18 septembre l’abandon de l’accord commercial entre l’Union européenne et la zone du Mercosur.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui