Le Réveil Lozère 17 avril 2019 à 11h00 | Par CR d'après communiqué

Appel à projets « Massif central : territoires à agricultures positives »

L'État et la fondation Avril lancent un appel à projets « Massif central : territoires à agricultures positives », dont l'objectif est de favoriser l'émergence de projets locaux multi-acteurs. La période de candidature est ouverte jusqu'au 28 juin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SC

Ayant notamment pour mission de « contribuer au développement solidaire du monde rural ainsi qu'à la revitalisation des campagnes », la fondation Avril souhaite, par cet appel à projets commun avec l'État, développer les coopérations entre les agriculteurs et les acteurs des territoires - collectivités, consommateurs, citoyens, chercheurs, filières - autour de projets locaux créateurs de valeurs partagées et de « mieux vivre ensemble ». Six thématiques ont été retenues : la valorisation des productions locales dans une approche territoriale ; les fonctions environnementales de l'agriculture (encourageant la biodiversité et limitant l'impact sur le changement climatique) ; les fonctions sociétales de l'agriculture (animation du monde rural, inclusion sociale ou encore insertion professionnelle).

Concernant l'élevage à l'herbe, les projets pourront porter également sur le renforcement et la valorisation de la différenciation montagne et produits de montagne, la recherche sur les milieux ouverts herbacés ou l'adaptation des pratiques d'élevage herbager dans le contexte du changement climatique.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1506, du 18 avril 2019, en page 7.

En pratique

Le cahier des charges et les documents nécessaires sont disponibles sur les sites : https://www.fondationavril.org ; http://draaf.auvergne-rhone-alpes.agriculture.gouv.fr/ ; http://www.massif-central.eu/.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui