Le Réveil Lozère 14 mai 2014 à 09h32 | Par DDT

Appel à projet relatif aux mesures de protection des troupeaux

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans le cadre du « plan national loup », la préfecture de la Lozère lance un appel à projet permettant de financer les mesures de protection des troupeaux. L’objectif est de permettre aux éleveurs de solliciter des aides pour l’acquisition d’équipements ou la mise en œuvre de dispositions de protection des troupeaux.

Sont éligibles au dispositif, les troupeaux ovins et caprins des zones exposées à la prédation ; ceux qui ont été victimes d’attaques confirmées de loups sont prioritaires. Les dispositifs de protection pouvant être subventionnés sont les chiens de protection, les clôtures et le gardiennage, selon les modalités précisées dans la notice d’information.

La demande de subvention et la notice d’information sont à retirer auprès de la DDT de la Lozère, service économie agricole, 4 avenue de la Gare à Mende.

Les documents peuvent également être téléchargés sur www.lozere.gouv.fr.

Seules, les demandes déposées avant la mise en place des mesures de protection seront instruites par la DDT.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).