Le Réveil Lozère 05 janvier 2016 à 08h00 | Par Sandra Hartmann

Animation du territoire et promotion de l’agriculture

Mardi 5 janvier, à l’ocasion de leur traditionnelle conférence de presse de rentrée, les Jeunes agriculteurs de Lozère ont présenté leurs vœux. « Aux adhérents, au monde agricole et plus largement aux Lozériens », comme l’a rappelé le président Julien Tufféry.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sandra Hartmann

En début de semaine, tout en présentant leurs vœux, les Jeunes agriculteurs de Lozère (JA 48) sont revenus sur 2015 : une actualité agricole et syndicale chargée, encore et toujours la promotion et la défense du territoire, avec une présence à de nombreux événements, qu’ils soient départementaux, régionaux ou nationaux. L’événement est en tête de gondole du dossier de presse, les JA 48 ont accueilli la session nationale ovine au mois d’avril à La Canourgue. C’est vers la Lozère que la structure nationale Jeunes agriculteurs a été tournée pendant trois jours. L’autre événement marquant est la crise sans précédent qu’a connu et que connaît malheureusement encore le monde de l’élevage. Avec leurs homologues des autres départements, les JA48 se sont mobilisés tout au long de l’été afin que l’État mette en œuvre des mesures concrètes pour sauver l’élevage français. Julien Tufféry a dit quelques mots sur cette crise que trois points pourraient presque résumer : loup et campagnol, prix, aléas sanitaires et climatiques. La présence du loup est avérée depuis plus de quatre ans dans le département et sa présence a causé les dégâts que l’on sait, notamment sur le causse Méjean pour ne citer que cet endroit. Dans le département, 143 animaux ont été tués et 149 blessés (ndlr : au 8 décembre 2015). À noter, au mois de juillet, les autorisations de tirs d’effarouchement et de défense au cœur du parc national des Cévennes. « Cette année, le loup a connu un développement exponentiel sur notre territoire, souligne le président des JA 48. C’est un véritable danger pour l’élevage de montagne. Quant au campagnol il détruit les prairies, les éleveurs ne parviennent plus à se constituer des stocks corrects et le phénomène s’est accentué avec la sécheresse de cette année. » Sur ce triste constant viennent se rajouter des prix beaucoup trop bas payés aux producteurs, en lait ou en viande, le constat est le même. « Produire à des prix rémunérateurs et vivre de notre métier », tel était le message martelé par les agriculteurs cet été. Et il ne faut pas oublier le phénomène de FCO qui est venu faire déborder une coupe déjà bien pleine. Julien Tufféry a également développé l’image de l’agriculture dans les médias, avec des reportages à charge, « dont la mécanique nous inquiète beaucoup ». Sans transition, la réforme de la Pac. L’année passé devait être celle des derniers ajustements, mais face aux nombreuses questions restant en suspens à l’approche des déclarations, JA et FDSEA 48 étaient sur le pied de guerre pour connaître les ultimes arbitrages. Avancées plus que notables en 2015 : extension de la zone ICHN montagne sèche et admissibilité des châtaigneraies et des chênaies.

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 7 janvier 2016, numéro 1341.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le prix du lait ne se traite pas dans les médias.

Michel Nalet, porte-parole du groupe Lactalis.

Culture
Photographie » Beauté et diversité des patrimoines
Photographie » Le skite Sainte-Foy
Exposition » Marius Balmelle aux archives départementales
Exposition » Exposition de Gérard Matharan
Exposition » Causses et Cévennes
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui