Le Réveil Lozère 25 mars 2015 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Anciens exploitants : le point sur les revendications

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La section nationale des anciens exploitants de la FNSEA (en congrès à Paris la semaine dernière) a tenu à alerter les pouvoirs publics sur ses revendications prioritaires. Elle demande que la bonification pour enfants soit identique pour tous. Fixée à 10 % pour les retraités ayant eu trois enfants et plus, cette bonification doit devenir forfaitaire, afin de ne pas pénaliser les retraités dont les pensions sont les plus faibles.  Autre revendication, le relèvement du revenu fiscal de référence. À la suite de la suppression de la demi-part fiscale pour les veuves et les veufs, de nombreux exploitants souffrent d’une perte nette sur leurs retraites. Pour éviter ce décrochage, la SNAE demande un relèvement du revenu fiscal de référence de 2 000 euros (il est actuellement de 10 633 euros). La section attend toujours le versement de la prime de 40 euros promise par Manuel Valls en octobre 2014 pour compenser la non revalorisation du point de RCO. Enfin, la SNAE rappelle aux pouvoirs publics que la mise en place du plan de revalorisation des retraites est toujours attendue : les textes permettant d’atteindre 73 % du Smic en 2015, 74 % du Smic en 2016 et 75 % du Smic en 2017 ne sont pas encore parus

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le gouvernement et sa majorité sèment une confusion inédite dans l’esprit des éleveurs et des citoyens.

estime la FNB dans un communiqué de presse du 15 juillet, soit deux jours avant l’examen par les députés du projet de loi de ratification de l’accord de libre-échange UE-Canada (Ceta).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui