Le Réveil Lozère 27 décembre 2016 à 08h00 | Par Cyrielle Delisle

Améliorer la santé productive des vaches laitières avec l’index acétonémie

Des acteurs de toute la filière laitière se sont associés afin de mettre au point et d’accompagner dans les élevages, des index destinés à favoriser la santé productive des vaches laitières.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Génosanté est un projet collectif qui devrait offrir la possibilité aux éleveurs de sélectionner des vaches plus robustes face aux troubles de santé productive comme l’acétonémie, les boiteries…
Génosanté est un projet collectif qui devrait offrir la possibilité aux éleveurs de sélectionner des vaches plus robustes face aux troubles de santé productive comme l’acétonémie, les boiteries… - © Émeline Bignon

« L’acétonémie est le principal désordre métabolique chez les vaches laitières en début de lactation. La forme la plus fréquente de type 1, résulte d’un manque d’énergie disponible dans la ration alimentaire par rapport au besoin de l’animal et par conséquence d’une mobilisation corporelle excessive. Sa prévalence est estimée entre 3 et 4 % pour les formes cliniques, entre 12 et 20 % pour les formes sub-cliniques », notent les partenaires du projet GénoSanté. Le coût moyen de l’acétonémie est de 250 euros par vache touchée, clinique ou sub-clinique. Depuis août 2016, le premier index de résistance génétique à l’acétonémie est disponible en races Holstein, Pie rouge et Normande. Il doit favoriser la sélection des animaux plus résistants au risque d’acétonémie quel que soit l’environnement de production.
Une baisse  de 21 % des cas  en première génération
L’accouplement des femelles génétiquement sensibles à l’acétonémie avec des taureaux améliorateurs va permettre, au fur et à mesure des générations, de réduire le nombre de bêtes atteintes d’acétonémie clinique et sub-clinique et, par voie de conséquence, de limiter l’impact économique au bénéfice des éleveurs.

La suite dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 29 décembre 2016, numéro 1390.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Alors que la Commission a annoncé la conclusion d’un accord sur le « panel hormones », la FNB attend une position extrêmement ferme de la France.

indique Bruno Dufayet, président de la FNB, dans un communiqué du 14 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui