L'Auvergne Agricole 16 octobre 2019 à 14h00 | Par Mélodie Comte

« Alea jacta est »(1) pour la dernière campagne d’arrachage

La dernière campagne d’arrachage marquera à jamais les esprits des professionnels puydômois tant dans la faiblesse des rendements que le contexte tumultueux de la fermeture de la sucrerie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les EDT ont entamé la dernière campagne d’arrachage de betteraves entre sens du devoir et désarroi.
Les EDT ont entamé la dernière campagne d’arrachage de betteraves entre sens du devoir et désarroi. - © MC

Les conditions sont idéales pour récolter les betteraves. Les dernières averses ont assoupli les sols permettant d’arracher aisément les racines tout en limitant le tassement sous le poids des machines. Un tiers de la campagne est d’ores et déjà terminé. Elle aurait pu être belle mais il s’agit de la dernière, et elle ne clôturera pas l’histoire de la Sucrerie de Bourdon sur la meilleure des notes.

La sécheresse des 14 derniers mois apporte un coup fatal à la production avec des   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

L’agriculture vit une crise et des difficultés importantes, avec une moisson qui s’annonce compliquée, une sécheresse, des difficultés liées aux ravageurs, des attentes très fortes de la société et une restructuration économique. Il faut accompagner les agriculteurs dans ces transitions

Dit le président de l’Apca (chambres d’agriculture), Sébastien Windsor, qui souhaite un ministre « à l’écoute ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui