Le Réveil Lozère 05 octobre 2017 à 08h00 | Par MSA

Aides à l’agriculture : Dossiers de prise en charge de cotisations sociales MSA Année 2017

La MSA du Languedoc renouvelle sa campagne d’accompagnement des chefs d’exploitation qui rencontrent des difficultés pour le paiement de leurs cotisations sociales.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MSA

Dans le cadre de sa politique d’Action Sanitaire et Sociale, la MSA peut accorder une prise en charge partielle des cotisations sociales aux exploitants ou entrepreneurs agricoles à titre exclusif ou principal victimes de crises ou dont les revenus sont particulièrement faibles.

 

Pour pouvoir y prétendre, il est nécessaire de compléter le dossier de « demande de prise en charge de cotisations 2017 » de la MSA du Languedoc et de le retourner, accompagné des pièces justificatives nécessaires avant le 14 octobre 2017.

Qui est concerné ?

 

Cette disposition concerne exclusivement les productions suivantes : bovins laits, productions fruitières et viticulture ainsi que les dossiers déposés par les adhérents victimes d'attaques de loups (attestées par la liste DDT).

Les demandeurs devront fournir leur revenu fiscal 2016 (document à l'appui) et pour les deux dernières années connues :
- le pourcentage de perte de récolte pour les viticulteurs,
- le pourcentage de perte de chiffre d'affaires pour les autres productions

Aucun document justificatif de ces évolutions ne sera demandé, mais des contrôles pourront être effectués à posteriori.

Où se procurer le dossier ?

Le dossier est disponible sur le site Internet www.msalanguedoc.fr / rubrique paiement et cotisations.

Il peut également être retiré à la Chambre d'Agriculture, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM), le syndicalisme agricole, le Centre d’Économie Rurale du Languedoc (CER), l’Association Départementale pour l’Aménagement des Structures des Exploitations Agricoles de l’Hérault (ADASEAH).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui