Le Réveil Lozère 13 juin 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Agri’scopie®, un bilan de l’agriculture en Occitanie

Les chambres d’agriculture de la région, dont la chambre d’agriculture de Lozère et le réseau Cerfrance, se sont associés une nouvelle fois pour réaliser Agri’scopie® 2017. Cette étude économique passe au crible l’ensemble des productions de la région.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Agri’scopie® 2017

Deuxième région agricole française, l’Occitanie occupe une place importante sur le plan national. Dans ce contexte, la Chambre régionale d’agriculture d’Occitanie, accompagnée des Cerfrances Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, vient de publier l’édition 2017 d’Agriscopie. Une deuxième édition à l’échelle de la grande région qui aborde toutes les filières. Grandes cultures, maraîchage, horticulture, viticulture, arboriculture, élevage bovin, élevage ovin, élevage caprin, élevage porcin, élevage de volailles, apiculture et élevage équin, avec un peu moins de 70 000 exploitations sur la région, elles sont nombreuses.

Bovin viande
« Avec 523 000 vaches nourrices en 2016, l’Occitanie dispose de 12 % du cheptel national », peut-on lire en introduction de la rubrique dédiée à l’élevage bovin viande. Pas étonnant, avec de tels chiffres, que cette activité représente une part importante de l’agriculture sur la région. « Une exploitation sur sept est spécialisée dans cette activité », précise même le rapport. Une production dominée principalement par la race limousine avec 26 % des effectifs contre 20 % pour la Blonde d’Aquitaine et 16 % des mères en race Aubrac. Le rapport met aussi en évidence l’importance de la production de broutards et les exportations de ces derniers sur l’Occitanie. Ces exportations représenteraient 44 % des ventes d’animaux. Avec tout un panel de signes officiel de qualité présents sur la région, Agri’scopie® 2017 montre aussi l’importance de telles démarches présentent sur près d’une exploitation spécialisée sur cinq.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1414, du 15 juin 2017, en page 6.

Point de vue

Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture et Patricia Granat, présidente du CerFrance Lozère


« Nous avons le plaisir de lancer l’édition 2017 d’Agri’scopie® Occitanie, fruit d’un partenariat fort entre les Cerfrance et les chambres d’agriculture de la région Occitanie. Ce document se donne l’ambition de devenir un document de référence à l’échelle de l’Occitanie. Il traduit notre volonté commune de proposer une analyse plus complète et plus pertinente, ainsi qu’une vision partagée de l’agriculture régionale mais aussi départementales, la plupart des données étant déclinées par département. Vous pouvez donc y retrouver une multitude de données pour la Lozère, autant sur le plan économique, technique, ou même l’emploi en agriculture… Afin de diffuser au mieux l’édition 2017 d’Agri’scopie®, le document est disponible en ligne sur le site de la chambre d’agriculture de Lozère et sur le site du Cerfrance Lozère. La version papier du document est, quant à elle, disponible sur demande par mail à accueil@lozere.chambragri.fr ou à agc@48.cerfrance.fr. Nous espérons que ce document contribue à une meilleure compréhension de notre économie agricole et qu’il puisse être utile à tous ceux, institutionnels, élus, professionnels, techniciens, qui font l’agriculture en Lozère et en Occitanie. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui