Le Réveil Lozère 26 juillet 2016 à 08h00 | Par MSA du Languedoc

Agir pour la sécurité de l’inséminateur

Les inséminateurs font partie des populations les plus accidentées sur un élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour effectuer son geste en sécurité, l’inséminateur doit avoir l’épaule au même niveau voire légèrement au-dessus de la croupe de l’animal.
Pour effectuer son geste en sécurité, l’inséminateur doit avoir l’épaule au même niveau voire légèrement au-dessus de la croupe de l’animal. - © Jérôme Chabanne

Chaque année en France, les bovins sont responsables d’environ 3 800 accidents du travail nécessitant un arrêt. Les inséminateurs, avec les éleveurs, font partie des populations les plus touchées. Les premiers étant souvent victimes de troubles musculo-squelettiques au niveau de l’épaule. L’éleveur peut agir pour réduire les risques et améliorer les conditions de travail de l’inséminateur. Premièrement, les informations nécessaires au travail de l’inséminateur doivent être claires : quoi faire ? Sur quelle vache ? Quelle semence utiliser ? Tout intervenant travaillant au contact des animaux doit pouvoir se laver soigneusement les mains avec de l’eau propre et du savon et éventuellement les désinfecter afin de prévenir toute maladie transmissible de l’animal à l’homme. Avant de remonter dans son véhicule, l’inséminateur doit pouvoir laver ses bottes et se les désinfecter afin de ne pas devenir un vecteur potentiel de contamination. Une fois ces interventions réalisées, l’inséminateur doit pouvoir se débarrasser d’un certain nombre de déchets plus ou moins sensibles. Il est nécessaire de prévoir des poubelles bien identifiées et facilement accessibles.

La suite dans le Réveil Lozère, page 9, édition du 28 juillet 2016, numéro 1370.

En pratique
Si vous souhaitez réaliser des aménagements en lien avec l’insémination bovine, procurez-vous la plaquette réfléchir son poste d’insémination en la téléchargeant sur www.msalanguedoc.fr ou en contactant le service prévention des risques professionnels de la MSA du Languedoc au 04 66 49 79 75

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Alors que la Commission a annoncé la conclusion d’un accord sur le « panel hormones », la FNB attend une position extrêmement ferme de la France.

indique Bruno Dufayet, président de la FNB, dans un communiqué du 14 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui