Le Réveil Lozère 09 janvier 2013 à 16h22 | Par Agir Ensemble Lozère

Agir ensemble Lozère - Accompagner les exploitations fragilisées

Grâce à ce nouveau dispositif, un numéro vert a été mis en place et permettra aux agriculteurs de trouver des solutions sociales, techniques et économiques durables.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La chambre d’agriculture, Cerfrance Lozère et la MSA du Languedoc ont mis en place un dispositif d’aide aux exploitations fragilisées « Agir ensemble Lozère ». La mise en œuvre de ce dispositif nécessite des moyens financiers importants mobilisant le fonds social européen avec l’appui du préfet de Lozère et les collectivités territoriales.
Un autofinancement reste néanmoins à la charge des trois porteurs du projet. Cet effort correspond à la volonté de la profession agricole de ne laisser « personne au bord du chemin ».
Quelle est la démarche ? Comment se signaler ? Qui rencontrer ? Que les agriculteurs éprouvent des difficultés sur le plan social (problèmes de santé, situation familiale difficile…), technique (changement d’activité, baisse de productivité…), ou bien économique (difficultés de trésorerie, endettement…), ce dispositif est là pour les écouter et les accompagner, afin de trouver une solution durable.
Pour cela, un numéro vert, le 0 800 008 950, est à leur écoute. Il est également possible de contacter le dispositif par mail à agir.ensemble@lozere.chambagri.fr.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui