Le Réveil Lozère 16 avril 2014 à 10h20 | Par JA 48

AG des JA - La production au coeur du métier d'agriculteur

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Julien Tufféry, président des Jeunes agriculteurs de la Lozère.
Julien Tufféry, président des Jeunes agriculteurs de la Lozère. - © JA 48

Comme chaque année, le syndicat des Jeunes agriculteurs organise son assemblée générale. Cet organisme ayant pour objectif de défendre les intérêts des agriculteurs en cours d'installation ou récemment installés fonctionne grâce à la forte implication de ses responsables professionnels.

Cette année, les Jeunes agriculteurs ont choisi de se tourner vers l'avenir avec pour thème d'assemblée générale : « La production au coeur du métier d'agriculteur ». Le monde va évoluer dans les prochaines années, en particulier sa population. À leur échelle, les agriculteurs lozériens devront s'adapter à ce nouvel enjeu pour continuer d'être de véritables acteurs économiques et sociaux. Les Jeunes agriculteurs se réuniront donc le vendredi 18 avril à la salle des fêtes de Saint-Étienne-du-Valdonnez pour échanger et débattre de ce sujet autour d'exemples concrets.

Des personnalités du monde agricole seront également présentes, notamment Guillaume Cognat de l'Ain, administrateur national, qui présentera le travail des Jeunes agriculteurs au niveau national. Il répondra aux questions des adhérents notamment sur la Pac.

Cette assemblée ouverte à tous débutera dès 13 h 30.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous avons face à nous, en Chine, une demande en viandes bovines françaises qui pourrait permettre à tous les acteurs de la filière […] de créer de la valeur et de garantir une meilleure rémunération des éleveurs. Rien ne justifie, à nos yeux, que nos entreprises ne répondent pas – ou si peu – aujourd’hui, à cette demande. Ce voyage devrait donc nous permettre de mieux comprendre la situation sur ce marché et, nous l’espérons, d’impulser rapidement l’exportation de nouveaux volumes.

déclarait Bruno Dufayet, président de la fédération nationale bovine, quelques jours avant un voyage en Chine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui