Le Réveil Lozère 29 août 2017 à 08h00 | Par Pierre-Louis Berger

Affiner les fromages de chèvre grâce au solaire thermique

Cavet Picodon s’est lancé dans l’énergie solaire thermique pour limiter sa consommation en fuel.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La société Cavet Picodon a choisi d’installer 90 m² de capteurs solaires en toiture pour s’affranchir d’une consommation en fuel très onéreuse et limiter les émissions de gaz à effet de serre.
La société Cavet Picodon a choisi d’installer 90 m² de capteurs solaires en toiture pour s’affranchir d’une consommation en fuel très onéreuse et limiter les émissions de gaz à effet de serre. - © Pierre-Louis Berger

Comment limiter la consommation de fuel pour une entreprise très gourmande en énergie et en production d’eau chaude ? Quel système choisir pour l’amélioration énergétique en complément du fuel ? Pour répondre à ces questions essentielles pour assurer un bon développement de l’entreprise, Jean Christophe Cavet, 49 ans et gérant de la société Cavet Picodon à Dieulefit dans la Drôme, a fait appel, en 2009, à un consultant qui a établi un pré-diagnostic énergétique. « Le consultant nous a donné trois pistes d’amélioration énergétique, dont le solaire thermique, que nous avons choisi. C’était la piste la plus rentable et la mieux adaptée à notre entreprise qui a entrepris une démarche écoresponsable depuis 2007 ».
La société Cavet Picodon est une entreprise familiale. Déjà dans le passé, la consommation électrique était une préoccupation du père René Cavet et de l’oncle Roger Cavet.

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1423, du 31 août 2017, en page 12.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui