Le Réveil Lozère 14 novembre 2012 à 14h41 | Par LE REVEIL LOZERE

Acteurs du territoire - Emploi : des solutions «à la carte»

Face au manque de main d’œuvre sur les exploitations, la profession agricole s’est mobilisée, en développant des groupements d’employeurs, l’apprentissage, le service de remplacement ou le travail en Cuma.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’ensilage est un temps fort d’entraide agricole et il est très souvent réalisé avec du matériel en Cuma.
L’ensilage est un temps fort d’entraide agricole et il est très souvent réalisé avec du matériel en Cuma. - © Sépal

Alors que les agriculteurs sont de plus en plus souvent confrontés à un manque de main d’œuvre sur leur exploitation, l’emploi s’est développé en agriculture. Aujourd’hui, la Lozère compte 20 apprentis par l’Adapefa, 17 groupements d’employeurs, 37 Cumas et 16 équivalents temps plein au service de remplacement. À chaque exploitant de choisir la solution la plus adaptée à ses besoins.
À lire dans le Réveil Lozère n°1183, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Ceux qui voyaient les listes FNSEA+JA descendre en dessous de 50 % se sont trompés. Nous remercions tout notre réseau.

a déclaré le président des Jeunes agriculteurs Jérémy Decerle lors d’une conférence de presse.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui