Le Réveil Lozère 28 janvier 2015 à 08h00 | Par FDSEA48

À vous la parole !

Dans le cadre de ses réunions cantonales, la FDSEA de la Lozère souhaite aller à la rencontre des adhérents afin d’échanger sur les problématiques locales. Comme chaque année, il s’agit d’un temps fort de l’activité syndicale, puisque c’est l’occasion pour chaque adhérent de pouvoir faire remonter directement et sans détour l’information auprès des représentants départementaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDSEA48

Après avoir déjà effectué quatre réunions dans le nord de la Lozère depuis le début de l’année (Aumont, Saint-Amans, le Malzieu et Saint-Alban), certains sujets semblent déjà être sur toutes les lèvres. Le premier d’entre eux est bien évidemment la mise en œuvre de la nouvelle Pac, dont toutes les règles ne sont à ce jour pas encore connues. DPB, paiement redistributif, verdissement, ICHN, MAE… sont autant de concepts fondamentaux qui, dans la limite de l’avancée actuelle des négociations, méritent d’être expliqués. Olivier Boulat, président de la FDSEA, souligne alors l’importance de la participation : « Même si les grandes lignes de la Pac sont aujourd’hui connues, il faut savoir que les négociations sont toujours en cours sur les plus petites lignes de la réforme. Ce sont elles qui auront la plus grande incidence sur nos exploitations. Il est alors très important pour la FDSEA que nos adhérents soient informés du travail que mènent leurs représentants au plus haut niveau politique et administratif. Par ailleurs, il est capital que nous ayons l’avis du terrain, afin de formuler et de porter les revendications les plus représentatives des éleveurs lozériens. »

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 29 janvier 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).