L'Auvergne Agricole 25 mars 2020 à 09h00 | Par M.Comte

« 7 min/10 ha », l’application de trichogrammes prend de la vitesse

Semis sous couvert ou épandage de trichogrammes, les drones agricoles diversifient leurs activités et apportent des réponses au manque de main d’œuvre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’épandage de trichogramme par drone permet de réduire considérablement les temps d’intervention de cette technique ainsi que le besoin de main d’œuvre.
L’épandage de trichogramme par drone permet de réduire considérablement les temps d’intervention de cette technique ainsi que le besoin de main d’œuvre. - © auvergne agricole

Les drones agricoles n’en finissent pas de se développer. Après la cartographie parcellaire, les engins volants s’attaquent désormais à l’épandage de trichogrammes et le semis sous couvert. L’entreprise Drone Vision Pro a racheté en 2019 la technologie « Tricho Spray » pour la perfectionner. Fonctionnant initialement sur une simple éjection, Loïc Saura, constructeur, est parvenu à concevoir une triple éjection. Il faut alors un peu moins de 7 minutes de vol au drone pour traiter une parcelle   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La réforme de la Pac qui va arriver l’année prochaine est pour moi un rendez-vous crucial. Si on arrive à réorienter les aides de la Pac vers l’agriculture du futur, on peut baisser énormément les pesticides.

a affirmé la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili au micro de France Inter le 23 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui